Le Post Infeeny

Les articles des consultants et experts Infeeny

Integrating Commerce Server with a SharePoint Internet Site

Session animée par Shyam Narayan (Kiandra IT) et William Cornwil (TSP Collaboration Platform / Microsoft Australia)

Les challenges du eCommerce aujourd’hui sont multiples et différents en fonction des rôles.

Pour les utilisateurs :
– Réseaux sociaux
– Besoin de renouvellement permanent
– Un aspect sélectif (le principe des ventes-privées en quelque sorte)

Pour les développeurs :
– Réutiliser les connaissances qu’ils possèdent
– Plateforme flexible
– Proposer une expérience utilisateur riche

Pour le métier :
– Agilité
– Multi-canal
– Capitaliser sur les compétences acquises

1ère démo sur le eCommerce en général avec un focus sur les périphériques mobiles.

Un site de eCommerce réalisé sur SharePoint avec les fonctionnalités de WCM est présenté. Comme souvent, l’exemple montre une boutique d’articles de camping (tentes, sac de couchage, vêtements…).

Un système de caddie avec gestion des adresses de facturation de l’utilisateur et le paiement est galamment intégré dans le site.

Lorsqu’on édite les pages, on voit que les pages listant les articles, sont des pages de WebParts avec différents types de WebPart (AdRotator, Content Editor…).

On voit ensuite via l’émulateur Windows Phone 7, que le site s’affiche correctement sur le téléphone à travers une représentation graphique adaptée à la taille de l’écran.

Retour aux slides pour passer en revue les produits qui permettent de réaliser ce type de projet : SharePoint 2010 for Internet Sites, Commerce Server 2009 Enterprise, FAST Search for SharePoint et SQL Server 2008 R2.

2ème démo pour voir les outils en question en commençant par Commerce Server 2009 R2 (c’est une CTP) qui possède un assistant pour configurer l’intégration avec SharePoint.

Cet assistant permet de déployer les WebParts et/ou une solution (nommée Storefront) sur une WebApplication sélectionnée dans une liste déroulante. Au final 3 solutions peuvent être déployées par l’assistant.

Des « Features » ayant un scope Farm et WebApp sont ajoutées et activées lors du déploiement des solutions. C’est aussi le cas au niveau de la collection de site avec beaucoup de « Features » (plus d’une dizaine) disponibles et pouvant être activées.

Un nouveau groupe de WebParts fait alors sont apparition dans le ruban de SharePoint avec plus d’une vingtaine de WebParts disponibles (gestion du panier, catalogue produit, recherche…).

3ème démonstration pour voir comment créer du contenu dans SharePoint en créant une nouvelle page et en ajoutant des WebParts.

La WebPart Product Provider permet de récupérer les informations d’un produit dont le ProductID est fourni dans l’URL. Cette WebPart permet de faire beaucoup de choses comme le Cross-Selling, la gestion du multilingue…

La WebPart Product Details permet, en s’alimentant via le Product Provider et en appliquant une feuille XSL, de pouvoir afficher les informations d’un produit.

D’autres WebParts sont ajoutées dans la page pour afficher des images, gérer le panier, etc…

Si les WebParts standards ne répondent pas au besoin, il est possible de développer ses propres WebParts et de les connecter au Product Provider pour ajouter les fonctionnalités manquantes.

Retour aux slides pour parler des fonctionnalités d’un site de eCommerce avec notamment la navigation, la recherche et le paiement. On nous raconte que Commerce Server et FAST propose toutes les fonctionnalités nécessaires pour répondre à ces besoins.

4ème démo pour passer en revue les outils de Commerce Server qui permettent de gérer son catalogue. On voit comment ajouter des catégories, associer des produits à une catégorie, etc…

Pour des questions de performance, un système de cache est géré par Commerce Server pour éviter de requêter la base SQL à chaque demande de page. La catégorie qui a été créée n’est donc pas visible mais on peut forcer le rafraichissement du cache depuis l’outil du gestion du catalogue.

Une application Silverlight permettant de gérer le catalogue directement depuis le site SharePoint est désormais fournie. Plus besoin de passer par les outils client/serveur pour administrer les contenus. On voit que l’application permet de gérer les concepts avancés tels que le cross-selling.

On voit aussi que Commerce Server propose nativement des fonctionnalités de recherche de produits via des WebParts déployées via les solutions (WSP).

Passons maintenant au processus de gestion du panier et du paiement. Commerce Server propose les composants nécessaires pour gérer ce processus mais si le scénario demande a être modifié pour répondre à des besoins spécifiques, il est possible d’intervenir sur les « pipelines » de Commerce Server pour insérer des étapes dans les processus standards.

Retour aux slides pour mettre en avant que beaucoup de choses dépendent quand même de chaque client tel que le marketing (promotions, publicité…), la recherche (recommandations…) et que l’outil est juste là pour fournir l’infrastructure. Aux clients de paramétrer celle-ci selon leurs besoins.

Nouvelle démo sur la gestion des publicités au sein du site via la console d’administration, pour mettre en avant les éléments désirés. On peut même adapter les publicités en fonction du profil de l’utilisateur (on voit qu’avec 2 utilisateurs différents, les publicités affichées ne sont pas les mêmes).

On voit que dans la recherche qui utilise FAST, on peut avoir des suggestions en temps réel en fonction de ce que tape l’utilisateur dans le champ de recherche.

L’intégration de Facebook pour les commentaires sur les produits a été implémentée mais le fait que ce soit une fonction native ou bien développée pour l’occasion n’est pas claire.

Retour aux slides pour aborder la partie BI histoire de comprendre ce qui se passe sur son site (ventes, comportement des utilisateurs…).

Excel et SharePoint sont les outils principaux permettant d’analyser et mettre en œuvre ce type de solution.

Dernière démo pour parler de PerformancePoint et PowerPivot dans un contexte eCommerce.

On commence par PerformancePoint qui affiche un tableau de bord affichant des KPI et des graphiques provenant du Datawarehouse Marketing du site web.

Il est possible de faire du drill-down, du drill-thru, d’afficher des arbres de décomposition, etc… pour pouvoir analyser finement les données du marketing.

On passe maintenant sur la partie PowerPivot où SharePoint peut lister tous les classeurs publiés à un endroit donné, et quand on sélectionne un classeur, celui-ci est affiché dans SharePoint grâce à Excel Services.

Quelques fonctionnalités sont intéressantes dans Commerce Server 2009 R2 par rapport à ce qui existait dans Commerce Server 2007 et 2009, notamment l’application Silverlight qui permet de gérer son catalogue depuis un navigateur mais de là à venir concurrencer les équivalents PHP, il y a encore du chemin à faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :